Panama Papers : Gianni Infantino, président de la Fifa, se dit «consterné»