Niqab: Duceppe se défend d'exploiter la peur | Métro