Les ténors souverainistes derrière les candidats bloquistes